Digitization in transport/logistics: Revolutionizing supply chain management – English only – Register to webinar HERE

Gestion des risques pour les Dispositifs Médicaux, un enjeu majeur – Le replay du webinaire disponible ICI

Actualité

Les Freins à la Digitalisation : La peur du changement

La transformation numérique des entreprises est confrontée à divers obstacles qui ralentissent son adoption malgré ses avantages

Illustration du frein à la transformation numérique des entreprises : la peur du changement

Sommaire

La digitalisation des processus métiers est devenue un impératif incontournable dans tous les secteurs tels que les sciences de la vie, l’agroalimentaire, la chimie, la cosmétique, la banque et l’assurance, les transports et les services publique et bien plus. Cependant, cette transformation est confrontée à divers obstacles qui ralentissent son adoption malgré ses avantages potentiels.
Plusieurs freins ont été identifiés tels que la peur du changement, les coûts potentiellement liés à la transformation ou encore les contraintes réglementaires dans les différents secteurs qui impose des normes strictes et rend parfois l’adoption de nouvelles technologies difficile.

Contexte

La digitalisation offre des opportunités prometteuses : une optimisation des processus, une accessibilité accrue aux informations, une réduction des erreurs humaines et une facilitation des échanges. Pourtant, de nombreuses entreprises résistent encore à cette transformation numérique, souvent par crainte des bouleversements qu’elle implique, et notamment la peur du changement, cassé les habitudes : cela fonctionne bien pourquoi changer ?

La peur du changement

La peur du changement est un phénomène humain profondément enraciné. L’idée de sortir de sa zone de confort et d’adopter de nouvelles pratiques peut engendrer de l’incertitude et de l’anxiété. Cette réticence peut se manifester à différents niveaux au sein des organisations.

  • Les collaborateurs peuvent craindre la complexité des nouveaux outils ou redouter une perte de contrôle sur leurs tâches habituelles.
  • Les dirigeants, quant à eux, peuvent craindre les coûts associés à la transition, la résistance des équipes ou encore la perturbation des activités existantes.

Pourtant, ignorer ou retarder la digitalisation comporte des risques. Les entreprises qui tardent à s’adapter aux nouvelles technologies risquent de perdre en compétitivité face à des concurrents plus agiles et innovants.

Comment surmonter cette peur du changement et faciliter la digitalisation au sein des organisations ?

La clé réside dans la communication, l’éducation et l’accompagnement. Il est essentiel d’impliquer l’ensemble des acteurs concernés dès les phases initiales du processus de digitalisation. En expliquant les bénéfices concrets, en offrant des formations adaptées et en encourageant l’expérimentation progressive, il est possible de réduire les appréhensions et de favoriser l’acceptation du changement.

Par ailleurs, une approche progressive peut également être bénéfique. Plutôt que de vouloir opérer une transformation radicale du jour au lendemain, une transition, étape par étape, permet aux individus et aux équipes de s’adapter progressivement aux nouveaux outils et aux méthodes. Cette approche permet de limiter le choc du changement et d’intégrer plus harmonieusement la digitalisation au sein de l’entreprise.

En définitive, la peur du changement constitue un frein important à la digitalisation, mais elle peut être surmontée. En impliquant les acteurs, en communiquant de manière transparente et en adoptant une approche progressive, les entreprises peuvent s’engager sur la voie de la digitalisation en limitant les réticences et en tirant pleinement profit des opportunités offertes par cette transformation.

L’importance d’une solution de digitalisation agile et centrée sur l’utilisateur

GxpManager se présente comme une solution innovante pour surmonter les réticences liées à la transformation digitale, tant du côté des collaborateurs que des dirigeants au sein des entreprises.

  • Pour les collaborateurs, souvent inquiets de la complexité des nouveaux outils et de la possible perte de contrôle sur leurs tâches habituelles, GxpManager offre une approche inclusive. En impliquant l’utilisateur final dès la modélisation de l’application pour la digitalisation des processus métier, cette solution permet une meilleure compréhension et une appropriation progressive. Grâce à une méthode agile en sprint de 3 semaines, comprenant des workshops suivis d’une configuration en temps réel par un consultant, les utilisateurs ont rapidement accès à l’application pour s’y familiariser et apporter des retours concrets pour les prochains cycles de développement.
  • Pour les dirigeants, qui redoutent souvent les coûts associés à la transition ou la résistance des équipes pouvant perturber les activités existantes, cette approche progressive et agile de GxpManager offre une transition en douceur. Elle permet d’adapter progressivement les processus, tout en prenant en compte les besoins et les retours des utilisateurs finaux, minimisant ainsi les risques de perturbation et maximisant l’acceptation du changement au sein de l’entreprise.

GxpManager se distingue en tant que plateforme No Code Low Code, élargissant ainsi sa capacité à intégrer les utilisateurs dans la transformation digitale. Cette approche novatrice permet une implication active des utilisateurs dans la conception des applications.
Cette convivialité participe à apaiser les appréhensions des collaborateurs face aux nouveaux outils, offrant aux dirigeants une solution flexible et adaptable. Ainsi, elle atténue les préoccupations relatives aux coûts et à la perturbation des activités en cours, assurant une transition en douceur vers la digitalisation des processus métiers.

Conclusion

En conclusion, la peur du changement dans la transformation digitale des processus métier est surmontable. En adoptant une approche méthodique, proactive et en investissant dans les bonnes technologies cala favorise une culture d’entreprise orientée vers l’innovation. Les entreprises peuvent surmonter ces défis et tirer pleinement parti des avantages de la digitalisation pour rester compétitives et conformes.